Échanges et conseils en électricité

réaliser, modifier, dépanner, s'informer...

Commenter | Recommander | Partager
 Par , publié ou actualisé le 27 août 2010
 Rubrique "Schémas électriques - Eclairage"

Allumage par minuterie

Fonctionnement d'une minuterie, schémas électriques de principe et schémas développés, branchement 3 et 4 fils pour minuteries Hager, Schneider, Theben et Legrand ...

La minuterie est de la famille des relais temporisés. Son ou ses contacts internes se ferment au moment de la commande (impulsion sur un bouton poussoir) et pour une durée déterminée, généralement de l’ordre de quelques minutes.
De ce fait, contrairement à des modes d’allumages classiques (simples interrupteurs) ou des télérupteurs, aucune action n’est requise pour permettre l’extinction des appareils d’éclairage.

Elle permet de fait de réaliser des économies d’énergies, la lumière ne pouvant rester allumée par simple négligence. photo minuterieLa minuterie est principalement utilisée dans des lieux publics et de passage tels que des cages d’escaliers, parkings, ...
Il convient d’adapter la durée d’allumage à l’environnement sans négliger le confort des utilisateurs. Il n’est par exemple pas très agréable de devoir appuyer à deux ou 3 reprises sur un bouton poussoir pour monter 4 étages les bras chargés de courses.
A l’inverse une minuterie présente moins d’intérêt lorsque la durée est largement surévaluée.


Principe de fonctionnement

La minuterie est composée d’une bobine pour la partie commande et d’un contact utilisé pour l’alimentation des appareils (puissance).
Les boutons poussoirs ont pour rôle d’alimenter brièvement - par impulsion - la bobine de la minuterie, provoquant ainsi la fermeture de son contact et amorçant le début de la temporisation.
Un commutateur en façade de l’appareil permet au besoin de forcer l’allumage des lampes desservies, symbolisée par une ampoule. La position de marche normale est symbolisée par un bouton poussoir.

Branchements 3 et 4 fils

Deux modes de raccordement sont proposés par les constructeurs. Les branchements à 3 ou 4 fils qui désignent le nombre de conducteurs nécessaires en sortie du tableau (vers boutons poussoir et lampes), mais 4 fils sont toujours nécessaires aux bornes de la minuterie pour le fonctionnement de celle-ci. Sur les schémas de principe qui suivent il n'est volontairement pas fait état du fonctionnement interne de la minuterie afin d'en simplifier la lecture.


En branchement 4 fils
la phase est envoyée aux boutons poussoirs puis rejoint la bobine elle-même raccordée à son autre extrémité au neutre.

schéma minuterie 4 fils


Deux fils sont nécessaires à la commande (phase et retour BP), et deux autres fils à l’alimentation des lampes (sortie contact et neutre), soit 4 fils.



En branchement 3 fils nous obtenons le chemin inverse. La bobine est reliée à la phase et le bouton poussoir au neutre. Le fonctionnement est identique la bobine étant bien alimentée dans les deux cas.

schéma minuterie 3 fils


Le fil de neutre est désormais commun à l’alimentation de lampes et à la commande par les boutons poussoirs. La phase n’est par conséquent plus requise à l’extérieur du tableau.
Nous obtenons ainsi un fil de neutre commun aux deux circuits, le retour du contact de la minuterie pour l’alimentation des lampes, et le retour de la bobine pour la commande soit 3 fils en sortie du tableau, bien que pour rappel le neutre est toujours nécessaire aux bornes de la minuterie pour son fonctionnement.


Auparavant les minuteries disposaient d’un second commutateur pour le choix entre un branchement 3 ou 4 fils, reliant soit le neutre soit la phase à la bobine. Les minuteries récentes de certains constructeurs reconnaissent le mode de raccordement de manière automatique. Les commutateurs ne sont dans ces cas précis plus de mise.

Schémas de raccordement

Les schémas qui suivent reprennent la disposition des connexions et repères utilisés par les constructeurs des minuteries les plus répandues. Si le modèle recherché ne correspond à aucun de ces schémas vous pouvez rejoindre le forum de discussion et demander conseil.

Sont représentés sur ces schémas des boites de dérivation. Celles-ci sont optionnelles. Il existe en effet bien de configurations possibles. Lorsque plusieurs circuits sont desservis par un même disjoncteur ils peuvent être répartis depuis le tableau directement, au sein des appareillages ou encore depuis une boite de dérivation regroupant différentes sources d'alimentation (autres éclairages, prises, ..).
Seuls deux lampes et boutons poussoirs sont représentés. D'autres lampes peuvent bien entendu être ajoutées, reprises les unes aux autres comme ici, dans le tableau ou la boite de dérivation. Il en va de même pour les boutons poussoirs (BP).

Branchement minuteries 4 fils

- Connexions Hager, Theben et Schneider (Merlin Gerin) -

schéma minuterie 4 fils



- Connexions Legrand -

schéma minuterie 4 fils (Legrand)

Branchement minuteries 3 fils

- Connections Hager, Theben et Schneider (Merlin Gerin) -

schéma minuterie 3 fils



- Connexions Legrand -

schéma minuterie 3 fils (Legrand)


Informations complémentaires

Boutons poussoirs

Les boutons poussoirs utilisés peuvent être à voyant pour permettre de les localiser dans l’obscurité. Ces derniers ne nécessitent pas câblage supplémentaire. Le voyant est intégré et relié de part et d’autre du contact du bouton.
Le nombre de boutons poussoirs n’est pas limité.

Préavis d'extinction

Il existe des minuteries avec préavis d'extinction intégré avertissant de l’extinction proche des lampes, soit par clignotement de celles-ci soit par diminution de l’intensité lumineuse. Les modules de préavis d’extinction peuvent être installés séparément.
Dans les deux cas, renseignez-vous avant d'acheter sur la compatibilité de la minuterie ou du préavis d'extinction avec les lampes basse consommation (LED et fluorescentes). Nombreux sont encore les appareils qui ne supportent que les ampoules à incandescence ou hallogènes.

Les plus évoluées comme la Rex800 Multi de chez Legrand (ref 047 04) offrent en outre bien d'autres possibilités.

Télérupteur-minuterie

Il existe également des télérupteurs-minuterie qui associent les avantages du télérupteur et de la minuterie. Ils permettent de commander l’extinction des lampes par une nouvelle impulsion sur un bouton poussoir, ou à défaut les éteignent automatiquement si le temps de réglage est atteint.


Mise à jour du 26-08-2010 
Publication revue dans son intégralité
Mise à jour du 01-09-2010
Ajout d'une réserve relative aux lampes
basse consommation avec préavis d'extinction

Vos questions sur le forum, rubrique "Électricité domestique"
Imprimer
Imprimer