Échanges et conseils en électricité

réaliser, modifier, dépanner, s'informer...

Commenter | Recommander | Partager
 Par , publié ou actualisé le 27 février 2009
 Rubrique "Economie, écologie et consommation"

La lampe fluocompacte - ampoule économique

La fluocompacte est une lampe à économie d’énergie fonctionnant selon le même principe qu’un tube fluo linéaire. Elle reprend les qualités de ce dernier tout en ayant l’avantage d’être compacte.
Aussi appelé Lampe Fluorescente Compacte ou LFC, elle peut facilement prendre la place des lampes à incandescence.
Ses principaux intérêts étant qu’elle se révèle économique à l’usage tout en ayant une durée de vie élevée. Par ailleurs son prix à baissé durant ses dernières années.
Elle est sujet à des controverses visant son impact sur l’environnement et sur la santé.



Histoire :


La fluocompacte est créée et introduite par Philips éclairage au début des années 80 suite aux chocs pétroliers des années 70 et l'accroissement des coûts énergétiques.
La lampe est conçue dès l’origine pour pouvoir remplacer les ampoules à incandescence sur la douille des luminaires. Les premières générations de fluocompactes intègrent des ballasts ferromagnétique ce qui pose des problèmes de rendements et de dimensions ce qui limite le déploiement de cette technologie dans les habitations.

Ce n’est que vers 1985 que les premières générations de fluocompactes avec ballasts électronique feront leurs apparitions réglant ainsi les problèmes de rendements et de dimensions.

Au fil des années jusqu'à nos jours la fluocompacte s’est améliorée en termes de fonctionnement, de rendement lumineux, de forme, de taille, de durée de vie et au niveau de l’impact sur l’environnent notamment grâce à l’évolution de son électronique interne.


Fonctionnement :
vue éclatée lampe fluocompacte
La fluocompacte contient un mélange d'argon, de vapeur de mercure et une poudre fluorescente à base de sel de phosphore sur la surface interne de ses tubes.



Des électrodes disposées à la base des tubes permettent sous l’effet du passage du courant l’ionisation du mélange. Cette ionisation génère ainsi des ultraviolets (ou UV) invisible à l’œil nu.


composition d'une lampe fluocompacteSes rayonnements UV sont ensuite convertis en lumière visible grâce à la poudre fluorescente déposée sur les contours interne des tubes.









L’électronique gère l’éclairage de manière continu sans quoi la lampe s’éteindrait et s’allumerait 100 fois par seconde.

La température des couleurs émisses par la lampe dépend donc de la poudre fluorescente.

 

L’impact sur l’environnement et la santé :

Le mercure :

Comme énoncé précédemment la fluocompacte contient du mercure, essentiel au fonctionnement de la lampe. Sa quantité est en moyenne de 4mg mais varie selon les modèles et les marques.
Il existe des lampes avec une quantité de 1.4mg de mercure.

Le mercure est un métal toxique. Les lampes usagées requièrent donc un traitement particulier.

Le mercure est très dangereux pour la santé des bébés, des enfants et des femmes enceintes, et pour l’environnement. Il peut contaminer par exemple une nappe phréatique via la pluie si une quantité de lampes en fin de vie n’est pas éliminées correctement (ordures ménagères).
Dans le cas d’une lampe brisé le mercure s’échappe et se dépose sur le sol ou tout autre surface d’où l’intérêt de faire attention.

Bien qu’une fluocompacte usagée est considérée comme un déchet dangereux comparé à d’autres produits tel qu’une pile bouton (d’une montre par exemple) ou un thermomètre, sa contenance en mercure est minime bien que non négligeable.

A titre de comparaison une pile bouton contient 25 mg de mercure et un thermomètre de 500 à 2000 mg (A noté que la fabrication de thermomètres médicaux au mercure est désormais interdite).

A l’utilisation la fluocompacte ne représente aucun danger pour l’utilisateur du fait que le mercure soit contenu dans les tubes de verre.

Ondes électromagnétiques :

La fluocompacte, au même titre que le tube fluorescent, émet des ondes électromagnétiques, ce qui peut provoquer des problèmes chez certaines personnes équipées d'implants ou de prothèses médicales (stimulateurs cardiaques, pompes à insuline, implants auditifs,…) et d’autres symptômes tel qu’une grosse fatigue lorsque l’on reste longtemps aux abords de la lampe allumée.

Dans un autre registre il est à noté qu’une fluocompacte peut aussi perturber le fonctionnement de certains appareils électroniques (parasites).


Avantages :

Par rapport à une ampoule incandescente les avantages sont :

-L’économie d’énergie et de meilleures performances. Par exemple une fluocompacte de 11W 2700K (température de couleur) produira une lumière équivalente à une puissance entre 40 et 60W incandescente.

-La durée de vie de la fluocompacte est en général de 6000 heures soit 6 fois plus longue qu’une ampoule à incandescence (1000 heures).

-La lampe émet moins de chaleur.

-Il en existe désormais de toutes formes (globe, flamme, torsadé, spot,…) les rendant plus esthétiques et il en existe pour toutes sortes les culots (E27, E14, B22, GU10,...).


Inconvénients :

Par rapports à une ampoule incandescente, les désavantages sont :

-le prix les fluocompactes de qualité sont proposés à des prix assez élevés.

-La grande majorité des fluocompactes sont incompatibles avec les gradateurs (variateurs) ce qui peut-être problématique.

-La durée de vie de la lampe est variable dans certaines conditions particulières, par exemple une utilisation en milieux extérieur (malgré la protection du luminaire) et donc soumise aux fortes chaleurs et grands froids provoquera une réduction de la durée de vie parfois très significative, des défaillances de l’électronique intégrée pouvant être la source des problèmes.

-Aussi la plupart des lampes ne sont pas adaptées aux lieux de passage tels que couloirs ou toilettes. En installer dans ces lieux à pour conséquence une baisse très importante de sa durée de vie du fait des allumages répétés et courts.
C’est aussi le cas lorsqu’elles sont commandées par un détecteur de présence.

-Il faut un certain temps avant d’atteindre une luminosité optimal (variable selon la qualité du produit).

-Le rendu des couleurs IRC (Indice de Rendu des Couleurs) est souvent altéré.


Malgré tout il faut noter ..

Qu’il existe des lampes avec variateurs intégrés et d’autres compatibles avec les variateurs du marché si l’on souhaite la variation de l’intensité lumineuse.

Les modèles de fluocompacte récents et de qualités réduisent les désavantages cités précédemment (allumage instantané, allumages et extinctions illimités,…).


Recyclage :

La fluocompacte doit être recyclée et non jetée à la poubelle pour les raisons évoquées précédemment.

L’électronique présente dans la lampe est aussi soumise au recyclage, d’ailleurs les fluocompactes sont soumises à l’écotaxe lors de l’achat.

Les revendeurs de lampes s’engagent à reprendre les fluocompactes usagées et à les éliminer correctement.


Fin de l’incandescence, c’est pour bientôt !

L'interdiction à la vente des ampoules à incandescence sera progressive, à partir du 1er septembre 2009 pour l’ampoule de 100W, en 2010 ce sera au tour de la 75W et une interdiction totale (25 à 60 W) en 2012.
Les autres types de lampes ne sont pas concernées car il n’y a pas d’alternative équivalente.

L’équivalence avec l’incandescent :

Exemple : une fluocompacte 15W est équivalente à une puissance incandescente de 75W.



Conseils à suivre lorsque le verre d’une fluocompacte est brisé

Les risques liés au mercure sont minimes, cependant il faut tout de même veiller à bien nettoyer la surface où le verre à éclaté.
Dans un premier temps balayez la surface tout en prenant garde aux risques de coupure.
Ensuite avec un essuie-tout légèrement humide essuyez la surface pour ramasser les fins débris de verre et les particules échappées de la lampe.
Mettez le tout dans un sac ou dans une boite en plastique de façon à ce que personne ne se blesse. Les débris iront à la poubelle.


Imprimer
Imprimer
Partager
Twitter Facebook
Recommander
 

 
15 commentaires, 12 affichés
Afficher les premiers commentaires ...
le 02 mars 2009 à 18h03
Profil
bourru
Encore une énième crapulânerie des ayatollahs verts, qui sous prétexte d'environnement va permettre de nous faire remplacer des trucs éprouvés, et bon marché par des bidules 20 fois plus chers (et plus polluants!)
Comme l'interdiction du chlorate de potassium pour désherber, ce qui permet à Monsanto de nous vendre du Roundup, si fameux pour la santé
Comme le complot contre les centrales nucléaires pour nous truffer de machines à vent qui polluent le silence et le paysage
Comme le boycott du canal Rhin- Rhône! au profit des camions sur les autoroutes
Je ne sais pas ce type de développement sera durable, mais ce genre de connerie commence à un peu trop durer.
Bourru
le 03 mars 2009 à 12h20
Invité
plutôt d'accord avec Bourru!
le 06 mars 2009 à 17h53
ProfilSite ou blog
slymule
Hello est félicitation à cliclac!

Du beau travail cet article.

Mon avis rejoint celui de bourru aussi!

Je n'aime pas beaucoup qu'on m'oblige à faire des choses, surtout lorsque les prétextes évoqués ne sont que des excuses pour nous obliger à consommer...

C'est sure, ça consomme moins, mais ça éclaire pas de la même manière tout de même.
Si je mets des lampes c'est pas pour ne rien voir alors vu comment éclaire les fluocompact, pas question!

J'ai trouvé la parade à cette stupide obligation de changement de type de lampes...
Je vais passer à des spots allogène en TBT partout!
Enfin, jusqu'à ce qu'ils nous obligent à revenir à la bougie...

++
sly

le 06 mars 2009 à 21h57
Profil
cliclac
Bonsoir,

merci du compliment.

Vous n'avez pas tord malgré tout les modèles actuels de fluocompactes sont assez performants vis à vis de la qualité de l'éclairage (2700K) notamment sur des lampes de marques (Philips, Osram...).

Un autre parade, faire un stock d'ampoules incandescentes.
Perso c'est ce que je vais faire notamment pour les luminaires dans les lieux style couloirs, toilettes, débarra.... en attendant une autre solution.

Pas question pour moi d'acheter des lampes éco à 30€ (l'unité) pour juste les allumées 30s tout ça parce qu'elles sont conçus théoriquement pour les allumages courts et répétés (500 000 suivant les donnés constructeur)...

A chacun de voir.
le 06 mars 2009 à 22h27
Profil
bourru
Enfin, jusqu'à ce qu'ils nous obligent à revenir à la bougie... pense Sly

Tu crois? Je crains que la spirale ne continue. Car la bougie, c'est fait de stéarine, c'est pas bio tout çà..
Alors peut-être de vraies chandelles, en cire d'abeille. C'est mignon les abeilles...
Manque de pot, un parasite très virulent, le varois, est en train de foutre en l'air nos ruches.
Qu'est ce qui reste? le silex, peut-être...
Un grand pas vers l'obscurantisme...
le 07 mars 2009 à 01h00
ProfilSite ou blog
Freud
Les systèmes à LED continuent d'évoluer, de se développer et de se diversifier. C'est ça l'éclairage de demain. Bon après demain, sans doute y aura-t-il autre chose d'encore plus performant pour les éclairages indirects.
On commence à en trouver un peu partout, dans tous styles d'appareils, notamment les éclairages des voitures, éclairages de sécurité (au dessus des portes dans les lieux publics), dans les ordinateurs portables, les téléviseurs, les téléphones, ..

Je ne partage pas votre pessimisme de ce point de vue là. Il faudra juste être patient. Ça ira tout de même beaucoup plus vite que le passage de la lampe à pétrole à nos bonnes vielles ampoules à incandescence.
Peut-être même que d'ici quelques années nous aurons tous des lampes de poche embarqués fonctionnant au méthane !
Si c'est pas bon pour la planète ça ...
le 07 mars 2009 à 14h29
Profil
cliclac
Bonjour,

Freud à raison les LED ou DEL c'est l'éclairage de demain.
D'ailleurs à ce propos cela va l'objet d'un article disponible bientôt.

Bon pour en revenir au sujet après il y a l'éclairage d'aujourd'hui et là c'est moins jolie, je veux dire qu'à part la fluocompacte il n'y a rien d'autre de performant à l'heure actuelle.
Ah si l'incandescent.
Les lampes à LED sont loin d'être performantes en plus d'être cher elles ne durent pas si longtemps que ça...
Mais on en reparlera.
le 09 mars 2009 à 17h19
Profil
bourru
Ma réaction était viscérale et volontairement polémique.

Bien sûr qu'il est bon que l'on cherche (et encore mieux que l'on trouve) des procédés nouveaux, des produits innovants...
Ce qui hérisse le poil, c'est que l'on veuille imposer le progrès par décret, pour complaire à telle ou autre coterie.

Si les libéraux étaient cohérents, ils devraient, dans ce domaine au moins, faire cause commune avec les libertaires.
le 10 mars 2009 à 11h44
Invité

La liberté, est-ce de consommer idiot sans penser au lendemain ?

Soyons lucide, si nous ne sommes pas forcer à le faire, qui le fera volontairement? une minorité ayant les moyens (financiers) de sa bonne conscience...
Les prix baisseront en fonction de la demande...même contrainte :-)
Pour une fois que le pouvoir politique a le courage de bouger et de voir un peu plus loin qu'un mandat...

le 14 mars 2009 à 14h08
Profil
bourru
Si je comprends bien, Anonyme, les citoyens sont si cons qu'il est bon qu'on fasse leur bonheur malgré eux?

Il faut bien dire que peu d'entre eux choisiraient la Chariah s'il n'y avait de bons ayatollahs pour la leur imposer!
Peu choisiraient ces carburants verts, qui affament le Tiers Monde, s'il y avaient pas de bons apôtres verts pour pour mettre cette exploitation en place.
Sur un point pourtant tu as raison, Anonyme, il faut penser au lendemain...
Penser à laisser la planète propre, sans pollutions, surtout idéologiques.
Nos pères ont eu raison de la peste brune.
Qui éradiquera la peste verte?
le 08 août 2009 à 13h19
Invité
Je suis tout à fait d'accord avec ces jugements.
Je tiens à ajouter ,en tant que distributeur de matériel d'éclairage,ceci.
Les pouvoirs publics ont fait cesser la fabrication des ampoules à incandescence ordinaires;mais,on prévois de surmultiplier la fabrication d' ampoules incandescence halogènes ;toujours autorisées.
On commercialisera donc sensiblement les mèmes produits,à un cout beaucoup plus élevé.
C'est ,en fait le but de la manoeuvre.
le 16 septembre 2011 à 14h51
Invité
Merci c'est marrant , et en plus je suis d'accord avec ce jugement
le 12 mars 2013 à 09h25
juliette
Ce site internet est parfait! Merci beaucoup !!
le 24 juillet 2013 à 06h56
Site ou blog
Jean
Cette page en vraiment bien faite, bravo a l'auteur qui a fait un tres bon boulot.

Mais je rejoint Freud, maintenant l'éclairage LED devient inévitable.
le 14 juin à 17h09
paul
j'aime tres interessent
Joindre un commentaire



Certaines informations sont manquantes ou invalides