Échanges et conseils en électricité

réaliser, modifier, dépanner, s'informer...

Commenter | Recommander | Partager
 Par , publié ou actualisé le 12 août 2008
 Rubrique "Confort Domotique"

Du simple allumage au Va et Vient sans dégâts

Changer un simple interrupteur pour le remplacer par système un va et vient, sans faire le moindre dégât sur les murs, c’est possible, simple et rapide mais somme toute assez honéreux. Comptez plus d'une centaine d'euros pour un lot de deux interrupteurs sans fils, somme qui dans certains cas pourra paraître dérisoire en comparaison aux modifications à apporter en cas de modification de l'installation électrique.

Les interrupteurs sans fils permettent l'ajout d'un deuxième point de commande sans devoir modifier son installation, tandis que la méthode traditionnelle consisterait à encastrer un nouveau boitier, faire des saignées pour passer de nouvelles gaines et repasser des fils, à moins de faire un montage apparent avec des moulures et boitiers saillis donc moins esthétiques.

Legrand notamment propose des kits d'appareils de commande par ondes radio, comme ici le kit Va et Vient sans fils, grâce à quoi l'opération est menée en un tour de main. Explications ...


Installation initialeSchéma de principe du simple allumage

Nous disposons d'une seule commande par interrupteur de type simple allumage et comportant 2 fils :

- La phase (ici en rouge) qui n'est autre que l'arrivé d'alimentation.
- Le retour de lampe (ici en violet) servant à acheminer le courant électrique jusqu'à la lampe lorsque le contact de l'interrupteur est fermé.


Le courant électrique repart de la lampe vers le tableau par le neutre (bleu).





Schéma d'un interrupteur sans fil Legrand



Installation du système va et vient sans fils

Couper le disjoncteur correspondant avant d'intervenir. En cas de doute, couper le disjoncteur général.

Démonter l'interrupteur existant et le remplacer par le nouvel interrupteur, dans notre exemple un "In One by Legrand" (ref 672 30).
Attention, le mécanisme étant assez important le boitier d’encastrement doit être profond. Au besoin le remplacer.
Choisir l'emplacement du second interrupteur puis le fixer (ref 672 28). Un boitier d'encastrement n'est pas nécessaire, cet interrupteur pouvant simplement se coller au mur.

Une petite programmation (voir fiche technique du produit) et le tour est joué.
Schéma de principe d'interrupteurs communiquant









Principaux avantages

- Cette technologie ne nécessite aucune modification de câblage de son installation électrique et peut facilement se réaliser sans la présence d'un technicien. En cas de doutes ou de problèmes à l'installation le forum d'EntraidElec est à votre disposition.

- Possibilité d'ajouter autant d'interrupteurs secondaires qu'on le souhaite sur un même circuit, ce qui équivaut au raccordement par télérupteur.
Imprimer
Imprimer
Partager
Twitter